Travailler avec WikiLeaks confine à la paranoïa: je vis constamment sans savoir si je suis surveillé, espionné ou… aucun des deux. En 2015, WikiLeaks et moi – Jean-Marc Manach, journaliste français d’investigation, enchanté – avions notamment révélé dans Libération comment les trois derniers présidents français ont été espionnés par la NSA. Pendant quatre jours, je me suis retrouvé avec des documents classifiés dans mon PC. Ma mission: parvenir à les décrypter, mais également à m’assurer que je ne risquais pas d’être espionné, ni de me les faire pirater. Et non, je ne suis pas devenu parano.

 

Auteur : Jean-Marc Manach
Illustrateur : Fabien Grolleau
Rubrique : d’ailleurs
Retrouvez Cet Article dans le numéro 8

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.