John Vink

John VinkNé en Belgique en 1948, il étudie la photographie à La Cambre en 1968. Il rejoint l’agence VU en 1986 et la même année, reçoit le prix Eugene Smith pour son travail « Eaux du Sahel ». S’enchaînent ensuite les projets : sur les réfugiés dans le monde (1987-1993) ; sur les habitants des régions montagneuses du Guatemala, du Laos et du Caucase (« Les Peuples d’en Haut », 2004) ; sur le Cambodge (2000-2016). Membre de Magnum Photos de 1997 à 2017, il a rejoint MAPS en septembre de cette année.

John a contribué au numéro :

09 : De boue et de sueur

 

 

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.