Printemps 1932. Le petit Bart tente de vendre des fleurs pourries sur une plage du Coq. Le mouvement flamand s’impatiente : les francophones ne veulent pas apprendre le néerlandais, sous prétexte que ce n’est pas une langue. Ça commence à dégénérer, jusqu’au moment où quelqu’un se lève avec un sourire prophétique : « La solution, je vous la livre toute nue ! » Voici une fausse histoire de la transformation de la Belgique en un pays bilingue.

Auteur : Corentin Candi, Tom Guillaume (st.)
Illustration : Kristina Tzekova
Rubrique : Le nez de Cléopâtre
Retrouvez Cet Article dans le numéro 9

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.