Du côté de Spa, trois familles ont tourné le dos à l’école. Poussés par leurs idéaux, les parents n’ont pas inscrit leurs aînées – Sasha, Jéromine et Lykka – en première primaire. À la place : des aventures dans les bois, des sorties culturelles et des moments pour flâner. Elles apprendront à lire et à écrire sans cahier ! Mais un tel pari est-il seulement tenable ? Comment instruire des enfants sans contrainte ? De septembre à mai, les cheveux poussent. Les filles aussi. Et les postures radicales… s’assouplissent.

 

Auteur : Catherine Joie
Photographe : Gaëlle Henkens
Rubrique : dossier
Retrouvez Cet Article dans le numéro 8

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.