Ode à la vieillesse

À lire les journaux et à entendre nos contemporains, aujourd’hui on meurt par accident. Cela relève de l’erreur. Même lorsque quelqu’un s’éteint à l’issue d’une longue maladie, on considère que la médecine aurait dû pouvoir vaincre cette maladie.

Auteur : Éric-Emmanuel Schmitt
Illustrateur : Philippe Debongnie
Dossier : Ces cadavres qui nous poursuivent
Retrouvez Cet Article dans le numéro 9

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.