À 22 ans et il n’est pas encore diplômé lorsqu’il s’aventure en Irak pour la première fois. Ce sera sa plus belle école. Deux ans plus tard, devenu correspondant dans un pays en guerre, il tente avant tout de raconter les vivants.

Wilson a contribué au numéro :

08 : L’œil de Mossoul

 

 

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.