L’homme le plus farfelu de Belgique.

André Stas est poète, collagiste, plasticien, écrivain, collectionneur. Et légèrement taré.

Tentez seulement d’enfermer André Stas dans une case. Écrivain, poète, collagiste, plasticien, homme de radio humoriste, collectionneur… Lui qui aime dresser des listes délirantes – 500 expressions en argot désignant le sexe de la femme, 10 000 phrases commençant par « Elle » – n’a rien à envier aux surréalistes belges, ses frères d’armes. Son prochain opus, un recueil d’aphorismes, paraîtra bientôt. Titre : « Les pets de Damoclès ».

Auteur : Dominique Watrin
Illustrateur : André Stas, autoportrait
Rubrique : Sacré numéro
Retrouvez Cet Article dans le numéro 9

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons Google Analytics

Veuillez confirmer, si vous acceptez le suivi par Google Analytics. Vous pouvez également refuser le suivi, de sorte que vous pouvez continuer à visiter notre site Web sans aucune donnée envoyée à Google Analytics.