FENDRE LES EAUX CONVOITÉES DE LA MER NOIRE.
Entre Istanbul, en Turquie, et Odessa, en Ukraine, comptez 24 heures de bateau. Un voyage qui s’effectue sous l’œil des grandes puissances.

Mer secrète, mer dormante ? Incroyablement calme en surface, la mer Noire est depuis peu sujette à des manœuvres géostratégiques obscures, entre des envois de missiles depuis des sous-marins russes et des exercices navals américains. Sur l’eau, le Kaunas Seaways assure la liaison entre Istanbul et Odessa, en Ukraine. La vie à bord est marquée par une culture de l’ex-Union soviétique avec la « kompot » de la cantine et le cognac moldave du « duty free », mais surtout par des rencontres : un marin lituanien, un Turc sur le point d’étudier le cirque à Kiev et douze migrants pakistanais dont ne veulent ni l’Ukraine ni la Turquie.

Auteur : Isabelle Mayault
Illustrateur : Jimmy Kosolosky
Rubrique : D’ici et d’ailleurs
Retrouvez Cet Article dans le numéro 9

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons Google Analytics

Veuillez confirmer, si vous acceptez le suivi par Google Analytics. Vous pouvez également refuser le suivi, de sorte que vous pouvez continuer à visiter notre site Web sans aucune donnée envoyée à Google Analytics.