En 1984, le photographe Éric Bouvet se rend en Égypte pour couvrir le tournage du film « Adieu Bonaparte » de Youssef Chahine. Il rentre en France avec une photo en couleur imprévue, prise dans une décharge où survivent les « chiffonniers » du Caire. Jamais publiée, Éric Bouvet la ressort de son tiroir. Et raconte.

Auteur : Catherine Joie

Photographe : Eric Bouvet

Rubrique : Tiré à part

Retrouvez Cet Article dans le numéro 7

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons Google Analytics

Veuillez confirmer, si vous acceptez le suivi par Google Analytics. Vous pouvez également refuser le suivi, de sorte que vous pouvez continuer à visiter notre site Web sans aucune donnée envoyée à Google Analytics.