John Vink

John VinkNé en Belgique en 1948, il étudie la photographie à La Cambre en 1968. Il rejoint l’agence VU en 1986 et la même année, reçoit le prix Eugene Smith pour son travail « Eaux du Sahel ». S’enchaînent ensuite les projets : sur les réfugiés dans le monde (1987-1993) ; sur les habitants des régions montagneuses du Guatemala, du Laos et du Caucase (« Les Peuples d’en Haut », 2004) ; sur le Cambodge (2000-2016). Membre de Magnum Photos de 1997 à 2017, il a rejoint MAPS en septembre de cette année.

John a contribué au numéro :

09 : De boue et de sueur

 

 

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons Google Analytics

Veuillez confirmer, si vous acceptez le suivi par Google Analytics. Vous pouvez également refuser le suivi, de sorte que vous pouvez continuer à visiter notre site Web sans aucune donnée envoyée à Google Analytics.