Printemps 1932. Le petit Bart tente de vendre des fleurs pourries sur une plage du Coq. Le mouvement flamand s’impatiente : les francophones ne veulent pas apprendre le néerlandais, sous prétexte que ce n’est pas une langue. Ça commence à dégénérer, jusqu’au moment où quelqu’un se lève avec un sourire prophétique : « La solution, je vous la livre toute nue ! » Voici une fausse histoire de la transformation de la Belgique en un pays bilingue.

Auteur : Corentin Candi, Tom Guillaume (st.)
Illustration : Kristina Tzekova
Rubrique : Le nez de Cléopâtre
Retrouvez Cet Article dans le numéro 9

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons Google Analytics

Veuillez confirmer, si vous acceptez le suivi par Google Analytics. Vous pouvez également refuser le suivi, de sorte que vous pouvez continuer à visiter notre site Web sans aucune donnée envoyée à Google Analytics.