Aux Awirs, près de Liège, au bord du chantier de recyclage d’un terril géant, un homme confie pourquoi il n’a pas voulu vendre sa maison à la société Engie.

 

Auteur : Marcel Leroy
Photographie : Tiki Banjo
Rubrique : Sacré numéro
Retrouvez Cet Article dans le numéro 9

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons Google Analytics

Veuillez confirmer, si vous acceptez le suivi par Google Analytics. Vous pouvez également refuser le suivi, de sorte que vous pouvez continuer à visiter notre site Web sans aucune donnée envoyée à Google Analytics.