Du côté de Spa, trois familles ont tourné le dos à l’école. Poussés par leurs idéaux, les parents n’ont pas inscrit leurs aînées – Sasha, Jéromine et Lykka – en première primaire. À la place : des aventures dans les bois, des sorties culturelles et des moments pour flâner. Elles apprendront à lire et à écrire sans cahier ! Mais un tel pari est-il seulement tenable ? Comment instruire des enfants sans contrainte ? De septembre à mai, les cheveux poussent. Les filles aussi. Et les postures radicales… s’assouplissent.

 

Auteur : Catherine Joie
Photographe : Gaëlle Henkens
Rubrique : dossier
Retrouvez Cet Article dans le numéro 8

Commentaires

commentaires

Une réponse

  1. Guidé

    j’ai bien aimé votre approche, Catherine, c’est un exercice difficile d’observer la vie des personnes sans émettre une remarque ou un jugement personnel.
    pouvez vous me dire où sont nos joyeux explorateurs de la vie en mobile-home, nous pourrions les rencontrer , ici au Portugal ?
    Bonne journée

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.