C’est un endroit bizarre. Dans un laboratoire lugubre, 10 000 cellules animales hibernent dans de l’azote liquide. Dehors, des ours polaires se promènent en plein soleil, privés de leur viande de phoque devenue superflue. Et, à l’abri des regards, des grenouilles dorées en voie de disparition prolifèrent dans un aquarium. Le zoo de San Diego, en Californie, pourrait bien bouleverser le futur de la biodiversité, alors que notre planète connaît sa sixième extinction de masse. La journaliste Laurence Cornet livre ses notes prises lors de sa visite de cette arche de Noé à moitié congelée, entre malaise et émerveillement. Mais que faire de tous ces animaux plongés dans l’immortalité ?

Auteur : Laurence Cornet

Photographe : Gaia Squarci

Rubrique : D’ailleurs

Retrouvez Cet Article dans le numéro 7

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons Google Analytics

Veuillez confirmer, si vous acceptez le suivi par Google Analytics. Vous pouvez également refuser le suivi, de sorte que vous pouvez continuer à visiter notre site Web sans aucune donnée envoyée à Google Analytics.