C’est devenu un rituel. Chaque mois, des convois quittent les grandes villes du Congo, le coffre chargé de grosses coupures. Assis à l’avant du véhicule : des banquiers. Ils partent distribuer la paie des fonctionnaires dans les régions isolées, où il n’y a pas la moindre antenne de la Merchant Bank à l’horizon. Instaurée en 2011, cette manœuvre supposée transitoire devrait être remplacée par les paiements mobiles. Bientôt, peut-être, les bancs d’école ne joueront plus les guichets de banque.

Auteur : Catherine Joie

Photographe : Kris Pannecoucke

Rubrique : D’ailleurs

Retrouvez Cet Article dans le numéro 7

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons Google Analytics

Veuillez confirmer, si vous acceptez le suivi par Google Analytics. Vous pouvez également refuser le suivi, de sorte que vous pouvez continuer à visiter notre site Web sans aucune donnée envoyée à Google Analytics.