«Sire, il n’y a pas de Belges, mais des Wallons et des Flamands», écrivait Jules Destrée au roi Albert Ier, il y a cent ans. À l’heure où le nationalisme flamand semble plus conquérant et efficace que jamais, la Belgique offre un peu facilement une image de division. Mais qu’en est-il concrètement, sur le terrain, quand on regarde par le petit bout de la lorgnette ? Qu’est-ce qui sépare réellement les Wallons des Flamands ? Et qu’en pensent les principaux intéressés, ceux qui vivent sur la ligne de friction entre ces deux plaques tecto­niques culturelles, ou qui l’ont traversée ? Reportage autour de ce que certains fantasment déjà comme une frontière.

Auteur : Olivier Taymans

Illustration : Loïc Gaume

Rubrique : D’ici

RetrouvezCetArticle

 

 

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons Google Analytics

Veuillez confirmer, si vous acceptez le suivi par Google Analytics. Vous pouvez également refuser le suivi, de sorte que vous pouvez continuer à visiter notre site Web sans aucune donnée envoyée à Google Analytics.