Une fourchette aidant à maigrir. Un lit capable de calmer des orages conjugaux. Un bracelet intelligent mesurant l’activité physique, le sommeil et l’alimentation. D’ici 2020, les objets triviaux du quotidien, intimement enlacés au web, épieront nos vies. Quatre gadgets par tête de pipe sont prévus à cette échéance. Le phénomène, baptisé « Internet des objets », cimentera la prise du net avec la réalité. C’est que la faim insatiable d’informations de la toile se lasse déjà des réseaux sociaux. Peu importe que la vie privée se fissure, Google a investi plusieurs milliards d’euros dans ce secteur cette année et le tsunami ainsi engendré devrait s’écraser très bientôt. D’autant que l’Internet des objets joue au sauveur en matière de soins de santé. Avec, déjà, des effets collatéraux inattendus aux airs de religion numérique chez les pratiquants du Quantified Self.

Auteur : Michi-Hiro Tamaï

Illustration : Christian Guibbaud

Rubrique : Culture.net

 

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons Google Analytics

Veuillez confirmer, si vous acceptez le suivi par Google Analytics. Vous pouvez également refuser le suivi, de sorte que vous pouvez continuer à visiter notre site Web sans aucune donnée envoyée à Google Analytics.