Leur déclin, observé partout dans le monde, n’augure rien de bon pour la santé de la planète : les abeilles sont en souffrance en raison de la pollution, de l’appauvrissement de la biodiversité et de l’utilisation massive de pesticides dans notre agriculture. Paradoxalement, ces butineuses aux vertus mellifères se sentent plutôt bien en ville. Elles y trouveraient des fleurs en abondance et des conditions de vie qui leur réussissent. À ce titre, celles qu’on appelle les sentinelles de l’environnement font aujourd’hui l’objet d’une utilisation marketing appuyée. Placer une colonie d’abeilles sur le toit de son entreprise participe de ces campagnes de greenwashing à la mode et certains n’hésitent pas à en faire un véritable business. À tel point qu’on peut craindre une overdose de ruches dans certains coins de la capitale.

Auteur : Nathalie Cobbaut

Photographe : Dieter Telemans

Rubrique : Planète Terre

 

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons Google Analytics

Veuillez confirmer, si vous acceptez le suivi par Google Analytics. Vous pouvez également refuser le suivi, de sorte que vous pouvez continuer à visiter notre site Web sans aucune donnée envoyée à Google Analytics.