Le 22 mai 2015, on déracinait la dernière cabine téléphonique belge, un événement qui marquait la fin d’une page importante de l’histoire des télécommunications. Avec 13 millions de téléphones portables en Belgique, les cabines étaient devenues obsolètes. Retour sur ces petits édicules qui, 85 années durant, auront facilité notre communication et nourri notre imaginaire collectif.

Texte de Frédéric Delvigne

Illustrations de Nicolas André

Reportage radio de Marie Vancutsem

Rubrique: D’ici

RetrouvezCetArticle5

En partenariat avec Transversales La première

 

 

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons Google Analytics

Veuillez confirmer, si vous acceptez le suivi par Google Analytics. Vous pouvez également refuser le suivi, de sorte que vous pouvez continuer à visiter notre site Web sans aucune donnée envoyée à Google Analytics.