Soumise à des restrictions budgétaires, la maison d’opéra bruxelloise a choisi de conserver coûte que coûte ses ateliers. Véritables laboratoires, les douze sections chargées des décors et des costumes expérimentent des techniques inédites pour satisfaire les fantasmes des metteurs en scène. En ce printemps 2015, le compositeur Pascal Dusapin revisite l’œuvre « Penthesilea » d’Heinrich von Kleist (1808). Comment la reine des Amazones va-t-elle prendre forme dans ces lieux de tradition et de savoir-faire ?

Auteur: Flavie Gauthier

Photographies: Baudouin Litt

Rubrique: D’ici

RetrouvezCetArticle4

 

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons Google Analytics

Veuillez confirmer, si vous acceptez le suivi par Google Analytics. Vous pouvez également refuser le suivi, de sorte que vous pouvez continuer à visiter notre site Web sans aucune donnée envoyée à Google Analytics.