Dans les années 1970 en Belgique, une tendance artistique s’affirme dans le milieu de la bijouterie-joaillerie. Sous l’impulsion de précurseurs, parmi lesquels les plasticiens Émile Souply et Bernard François, le bijou classique, lié aux notions de préciosité et de valeur, est peu à peu détrôné par le bijou « d’expression ». Les bijoutiers contemporains, majoritairement des femmes, travaillent des matières et des formes non conventionnelles. Les sources d’inspiration se libèrent et se multiplient. Incursion dans l’univers de quelques créateurs innovants.

Auteur : Carole Depasse

Rubrique : Artitude

 

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons Google Analytics

Veuillez confirmer, si vous acceptez le suivi par Google Analytics. Vous pouvez également refuser le suivi, de sorte que vous pouvez continuer à visiter notre site Web sans aucune donnée envoyée à Google Analytics.