Au milieu du XVII e siècle, en Russie, un certain nombre de fidèles refusent de suivre les évolutions en cours dans l’Église orthodoxe. C’est le « raskol », schisme des vieux-croyants. Exilées ou évadées du goulag, quelques communautés survivent dans l’un des derniers écrins naturels de l’Europe, aux confins orientaux de la Pologne. Installées depuis des décennies dans ces bourgades, où elles ont vécu repliées sur leurs traditions, des familles continuent à pratiquer la « Vieille Foi ». Immersion chez ces « amish » de l’Est, dont les anciennes icônes et livres liturgiques – considérés comme un trésor pour les historiens – sont en proie aux pillages et au commerce clandestin.

Auteur : Rafal Naczyk

Illustration: Marion Sellenet

Rubrique : D’ailleurs

 

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons Google Analytics

Veuillez confirmer, si vous acceptez le suivi par Google Analytics. Vous pouvez également refuser le suivi, de sorte que vous pouvez continuer à visiter notre site Web sans aucune donnée envoyée à Google Analytics.