Pas facile de se forger un destin exceptionnel quand on s’appelle Bienvenu Connard. Et que dire si, un jour, ce destin capricieux vous invite à vous lancer inconsidérément en politique alors que vous possédez un défaut a priori impardonnable pour vous jeter dans l’arène électorale : la timidité ! Qu’elle est aléatoire la trajectoire d’homme public en devenir quand on éprouve une peur maladive d’afficher ses ambitions, d’exprimer ses prétentions et… de défavoriser ses adversaires !

Auteur : Dominique Watrin

Illustration : Gilderic

Rubrique : Non Sense

 

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons Google Analytics

Veuillez confirmer, si vous acceptez le suivi par Google Analytics. Vous pouvez également refuser le suivi, de sorte que vous pouvez continuer à visiter notre site Web sans aucune donnée envoyée à Google Analytics.