FLOR BRAGAS est née dans une caravane rose sur la cordillère des Andes, d’un père missionnaire et d’une mère représentante en papier buvard. Elle mène une existence somme toute joyeuse jusqu’à exaucer sa vocation de journaliste dans les feuillages de l’Amazonie, interrompue par quelques années dans le fonctionnariat international.

 

Flor a contribué au numéro :

#03 : J’haine l’ONU

 

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons Google Analytics

Veuillez confirmer, si vous acceptez le suivi par Google Analytics. Vous pouvez également refuser le suivi, de sorte que vous pouvez continuer à visiter notre site Web sans aucune donnée envoyée à Google Analytics.