L’ONU, personne ne l’haine. Même dans les pires moments de crise, quand les gouvernements des États qui en sont les acteurs sont moches et corruptibles, quand le Conseil de sécurité procrastine et qu’il faut étouffer les comportements embarrassants des Casques bleus, l’ONU demeure toujours l’ONU, prestigieuse, universelle, légitime, première assemblée mondiale de l’histoire, gardienne de la paix avant tout.

Auteur : Flor Bragas

Illustration : Fanny Dreyer

Rubrique : D’ailleurs

 

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons Google Analytics

Veuillez confirmer, si vous acceptez le suivi par Google Analytics. Vous pouvez également refuser le suivi, de sorte que vous pouvez continuer à visiter notre site Web sans aucune donnée envoyée à Google Analytics.