Des Bangladaises, passées illégalement en Inde, courent au pied du mur érigé le long de la ville frontalière de Hili. Elles ont acheté des marchandises indiennes (épices, bijoux, produits de beauté, médicaments…) qu’elles revendront au Bangladesh. Elles préfèrent effectuer ce type de passage en groupe afin de pouvoir s’éparpiller et s’échapper plus facilement si un soldat de la BSF intervenait.

Texte et photographie : Gaël Turine

Rubrique : Portfolio

 

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons Google Analytics

Veuillez confirmer, si vous acceptez le suivi par Google Analytics. Vous pouvez également refuser le suivi, de sorte que vous pouvez continuer à visiter notre site Web sans aucune donnée envoyée à Google Analytics.