Romaniste de formation, Stéphanie Grosjean a entamé son parcours professionnel dans le monde de l’édition de livres, pour poursuivre dans celui de la presse, et plus précisément, la presse magazine. Non contente du fonctionnement actuel des médias trop soumis aux pressions publicitaires, elle souhaite participer activement à l’élaboration d’un support journalistique digne de ce nom: indépendant, intelligent et proche des préoccupations de son lectorat.

Stéphanie a contribué au numéro :

#03 : Guyane française

#02 : Transmédia : le 3.0 du journalisme ?

#01 : Culture.net

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons Google Analytics

Veuillez confirmer, si vous acceptez le suivi par Google Analytics. Vous pouvez également refuser le suivi, de sorte que vous pouvez continuer à visiter notre site Web sans aucune donnée envoyée à Google Analytics.